Le leasing vélo a le vent en poupe

13 octobre 2021 à 05:10 | 260 vues

[article invité]

Le vélo de leasing s’est définitivement fait une place dans notre société multimodale. On s’attend d’ailleurs à ce qu’il y ait autant de vélos que de voitures de leasing à l’avenir. Avez-vous déjà songé à cette option, d’autant qu’elle dispose de nombreux avantages fiscaux pour l’entreprise et l’employé ? 

Le vélo constitue la principale alternative à la voiture, et ceci d’autant plus que les pouvoirs publics investissent de manière importante dans l’amélioration des pistes et autoroutes cyclables. À vélo, on dépasse facilement les voitures dans les embouteillages et les émissions de CO2 sont nulles… Tout bénéfice pour l’environnement donc ! 

Avantages fiscaux

Il s’agit également d’un moyen de transport économique et avantageux sur le plan fiscal. Le vélo n’engendre pas de frais de carburant et l’employeur peut récompenser son travailleur cycliste par une indemnité pour ses déplacements vers le lieu de travail. Les vélos de leasing sont aussi intégralement exonérés fiscalement et peuvent être combinés avec des moyens de transport alternatifs (voiture de société écologique, abonnement aux transports publics, etc.) dans le cadre d’un budget de mobilité. À noter toutefois que ce budget mobilité n’est pas une obligation, ni pour l’employeur, ni pour le travailleur salarié.

Bon pour la santé

Cerise sur le gâteau, faire du vélo est bon pour la santé ! Il a été démontré que les cyclistes avaient une meilleure condition physique et pesaient en moyenne 4 kg de moins que les automobilistes. Saviez-vous que 20 % des travailleurs habitent à moins de 15 km de leur lieu de travail ? Une distance qui peut facilement être parcourue à vélo, surtout si l’on emprunte une véloroute !

Ventes en hausse de 40 %

La pratique du vélo est devenue une tendance. Ainsi la Confederation of the European Bicycle Industry indique que l’année 2020 bat tous les records de vente avec 22 millions de vélos (tous types confondus) dans les 27 États membres de l’UE et le Royaume-Uni, soit une hausse de 40 % (voir l’étude). « Stimulée par la forte demande des consommateurs, les nombreuses créations d’infrastructures cyclables et les engagements politiques en faveur d’une transition vers une économie verte, la vente de vélos en Europe n’a cessé de croître chaque année avec ce pic incroyable de 40 % pour l’année 2020 », indique Erhard Büchel, président de Conebi.

Made in Europe

Les acheteurs se tournent d’ailleurs de plus en plus vers le vélo électrique. 4,5 millions de VAE (vélos à assistance électrique) ont été vendus en 2020, soit un cinquième du nombre total de bicyclettes écoulées. Ces VAE ont d’ailleurs enregistré une hausse annuelle record de 52 %. 

Il faut enfin savoir que 80 % des vélos électriques vendus en Europe sont fabriqués sur place. Au total, selon Conebi, le marché européen du vélo assurerait plus de 85.000 emplois.

Un leasing vélo, comme pour la voiture

En parallèle, le leasing vélo s’est également fortement accru. KBC Velolease domine ce marché en Belgique. Développé par le groupe KBC, voici cinq ans, KBC Lease s’appuie aujourd’hui sur plus de 20.000 vélos de leasing, 1.400 clients sociétés et 450 marchands de vélos affiliés dans toute la Belgique. « Notre offre, proposée aux entreprises et organisations, satisfait tous les goûts cyclistes possibles avec des vélos pliables, de course, de ville, VTT, vélos de trekking, vélos cargo, vélos électriques jusqu’à 25 km/h avec assistance au pédalage ou high speed bikes jusqu’à 45 km/h », indiquent Tomas Meyers et Matthieu Van Riet, respectivement responsables marketing et communication externe au sein de KBC Brussels. « Un millier de modèles récents, dans les 10 plus grandes marques de vélos haut de gamme, s’offre à chacun. »

Forfaits entretien et assurances

Le leasing est fixé pour une période de 36 mois. « En plus du financement attractif, il est prévu un forfait d’entretien (adapté à l’utilisation et au vélo), une assurance tous risques contre les dommages et le vol et une assistance 24h/24 en cas d’immobilisation soudaine du vélo. En d’autres termes, Velolease s’occupe de tout, que vous soyez employeur ou utilisateur. » 

Toutes les démarches s’effectuent en ligne ou via l’agence à distance KBC Brussels Live ou 02 303 31 60. Au terme du contrat de leasing, libre à chacun de restituer le vélo ou de le racheter à des conditions financières intéressantes. 

 

À propos des auteurs

Tomas Meyers, responsable marketing & communication et Matthieu Van Riet, responsable communication externe chez KBC Brussels

Partager