Passer d’un statut de personne physique à celui de société : comment faire le bon choix ?

3 janvier 2024 à 10:01 

La transition d’un statut de personne physique à celui de société suscite de nombreuses interrogations pour les indépendants établis depuis un certain temps. Le choix entre ces deux formules, en personne physique ou en société, doit découler d’une réflexion approfondie, adaptée à chaque entreprise, et tenant compte des avantages et inconvénients inhérents à chaque statut.

Différence entre le statut d’indépendant en personne physique et celui de société ?

La différence entre le statut d’indépendant en personne physique et celui de société réside dans plusieurs aspects clés. La création d’une entreprise en personne physique est rapide et moins administrative, idéale pour les entrepreneurs débutants souhaitant démarrer rapidement sans trop de formalités. Cependant, elle engage le patrimoine privé de l’indépendant, et la visibilité de l’entreprise est limitée. D’un autre côté, la création d’une société est plus complexe et coûteuse, mais elle offre une séparation claire entre le patrimoine professionnel et privé. Sur le plan fiscal, le taux d’imposition varie, avec la possibilité d’optimisation fiscale en société. La crédibilité de l’entreprise est renforcée par la publication des comptes annuels.

Est-ce avantageux de passer d’un statut d’indépendant à celui de société ?

Passer d’un statut d’indépendant à celui de société peut être avantageux sur le plan fiscal, avec des taux d’imposition plus favorables. Cependant, il convient de nuancer ces avantages, car la transition implique des coûts significatifs. De plus, la société doit payer une cotisation fixe et est responsable solidaire du non-paiement des cotisations sociales par son dirigeant.

L’intérêt de la société réside également dans la possibilité d’octroyer des avantages en nature, offrant une flexibilité financière accrue. Cependant, il est crucial de considérer les coûts importants associés à ce changement de statut.

La procédure de reconversion

La procédure de conversion d’une entreprise individuelle en société implique l’intervention du comptable pour des conseils fiscaux et du notaire pour authentifier l’acte de création de la société. La publication des statuts au Moniteur belge et l’inscription de la société auprès d’un guichet d’entreprises sont des étapes incontournables.

Le moment propice pour entreprendre cette transition survient lorsque l’activité prospère, les revenus augmentent et l’entreprise existe depuis quelques années. La consultation préalable du comptable est essentielle pour évaluer l’intérêt fiscal à travers des simulations.

Plusieurs formes de sociétés existent, la société à responsabilité limitée (SRL) étant la plus courante. Le choix de la forme d’entreprise dépend de la situation personnelle de l’entrepreneur et nécessite une discussion approfondie avec le comptable.

En conclusion, le passage d’un statut de personne physique à celui de société représente une étape importante qui demande une réflexion approfondie, prenant en compte les aspects fiscaux, financiers, et les objectifs professionnels de l’indépendant.

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter Partena Professionnalau 02/549 7920 ou par email gea@partena.be

Partner(s) : Partena Professionnal https://www.partena-professional.be/fr

Vous souhaitez avoir un avis d’expert ? Beci peut vous aider avec notre plateforme : https://experts.beci.be/

 

À propos de l’auteur

Daniel Binamé, Development and Partnerships Manager

 

 

Partager