Stratégie Régionale de Transition Économique (SRTE) 2022 – 2030

25 avril 2022 à 12:04 | 199 vues

Note de travail BECI

1. Introduction 

Conscients de la nécessité de faire évoluer nos modes de production et de consommation pour atteindre les objectifs climatiques auxquels la Région bruxelloise s’est engagée, nous tenons à souligner le fait que BECI souscrit au besoin d’amener l’économie de la Région bruxelloise dans une transition vers des modèles de production neutres en carbone, circulaires et régénératifs.

Cependant, il est primordial qu’une transition puisse se faire en y intégrant un timing réaliste et progressif, avec une approche harmonisée à l’échelle régionale, mais également européenne, au risque de voir les entreprises se délocaliser en région métropolitaine, si ce n’est pas le cas. 

Une stratégie de transition économique doit également être accompagnée d’un budget qui reflète les ambitions de la Région. Celui-ci doit prendre en compte une pondération sur la base d’indicateurs qui puissent refléter une économie “réelle”, c’est-à-dire une économie qui contribue de manière visible à la création d’emploi et au PIB bruxellois, et non pas uniquement à des critères environnementaux et sociaux. Les budgets pour ces aides doivent permettre aux entreprises de réaliser les efforts et investissements nécessaires pour s’inscrire dans la démarche d’exemplarité, avec des aides financières pondérées en fonction de certains critères tels que la taille de l’entreprise, le nombre d’emplois qu’il génère, le secteur d’activité ainsi que le degré stratégique que l’activité peut représenter pour la Région. 

Enfin, nous souhaiterions insister également sur la nécessité d’adapter le timing de la transition économique en fonction de l’évolution du contexte économique et géopolitique et en fonction de l’évaluation de la SRTE.

Cliquez ici pour lire la suite

Partager